Expo : quand les jeunes dessinent Charlie

Après l’assassinat des membres de sa rédaction, Charlie Hebdo a reçu des milliers de dessins. Les premiers furent envoyés dès le 7 janvier 2015. Ils ont été réalisés par des enfants, des adolescents, des jeunes adultes. A l’occasion des Assises Internationales du Journalisme, qui se sont tenues au début du mois de Mars, l’association Dessinez Créez Liberté a recueilli des centaines de ces dessins, et les a exposé dans le hall de la Mairie de Tours. Une expo touchante, qui montre l’élan de fraternité qui a fait suite aux attentats, où ces jeunes se sont emparés d’un crayon et d’une feuille de papier pour clamer leur soutien à Charlie, à la liberté. Reportage en photos.


 

DSC_0004
Pour Séléna, 13 ans, si Dieu existe, il ne tue pas pour un dessin
DSC_0002
Pour Julien, 10 ans, la liberté se chante.

DSC_0008.JPG

DSC_0013.JPG
« S’affirmer n’est pas un crime »

DSC_0015.JPG

DSC_0018.JPG

DSC_0019.JPG
Qu’importe la religion, Marie, 13 ans, déclare que tous les hommes sont égaux
DSC_0022 - Copie
« Pas de place pour la terreur », un message simple, qui est malheureusement toujours d’actualité…
DSC_0025.JPG
« Le crayon, c’est ma religion »

Texte et photos : Simon Abraham

Les Assises du Journalisme 2016 en photos

Les Assises du Journalisme se sont tenues les 9, 10 et 11 mars, à Tours. L’Accroche a consacré une édition spéciale à cet événement, avec compte-rendus et interviews. Tandis que nos rédacteurs arpentaient les salles de conférences avec leur carnet de notes, nos photographes étaient présents pour dégainer leurs appareils…


DSC_0169
Sylvain Lapoix, co-auteur de #datagueule et du hashtag #PorteOuverte
DSC_0255
Marie Coussin à la conférence sur le data journalisme. Elle est la fondatrice de L’Imprévu et travaille pour différents médias en tant que data-journaliste.
DSC_0965.JPG
La journaliste et présentatrice du Grand Soir 3 et de Pièces à convictions, Patricia Loison, présentait la conférence « Grand reportage: quel regard sur les migrants? » 
11313048_562033037299939_2944982441929597289_o
Et elle a gentiment répondu à nos questions !
DSC_0309
Maxime Buchot est journaliste en formation à l’EPJT (et accessoirement rédacteur en chef de l’Accroche). Avec ses camarades, il introduisait la conférence sur le futur du journalisme.
DSC_0324
Naïla Derroisne, journaliste en formation à l’EPJT. Avec des camarades, elle introduisait la conférence sur le futur du journalisme.
DSC_0358
Hugo Noirtault est aussi journaliste en formation à l’EPJT. Avec des camarades, il introduisait la conférence sur le futur du journalisme.
DSC_0394
On ne le présente plus. Nous avons croisé par hasard, entre deux conférences, l’économiste Thomas Piketty. L’occasion de lui poser quelques questions sur « Notre Primaire ». Cette interview sera disponible d’ici quelques semaines sur notre site.
DSC_0408
Alexandre Leray, à la conférence sur le futur du journalisme. Après des études de design, il se lance quelques années plus tard dans l’aventure « Médor ». Médor, c’est un magazine belge, coopératif et trimestriel. Bref, l’avenir de la presse écrite se joue peut-être dans cette publication.

 

DSC_0430
Voici Florence Martin Kessler, fondatrice de Live Magazine. 
DSC_0281.JPG
Benoît Renaudin animait la conférence sur les nouvelles pratiques du journalisme. Il a, de plus, coaché des étudiants en journalisme à Tours sur les concepts innovants. 
DSC_0629
Maryse Wolinski est la veuve du dessinateur du même nom. Elle était présente aux Assises pour une séance de dédicaces de son livre, dédié à son mari mort dans les attentats du 7 janvier 2015.
DSC_0869.JPG
C’est avec un immense plaisir que nos rédacteurs ont interviewé Vincent Duluc. Ce dernier est journaliste de sport pour le quotidien l’Équipe et pour la chaîne l’Équipe 21.
DSC_0245.JPG
Thomas Huchon lors de la conférence contre les complotistes. Ce journaliste écrit pour Spicee et est créateur du projet Conspi Hunter, entre lutte et dérision des adeptes de la théorie du complot.
DSC_0555.JPG
L’économiste Julia Cagé avait sorti ses griffes pour la conférence sur l’économie des médias. En deux heures, elle a exposé la situation actuelle de la presse, entre le développement pure players et la question de la gratuité.
DSC_0166.JPG
L’affaire Aurier n’a pas eu que des inconvénients. Elle a permis au réseau social Periscope de se faire connaître du grand public. La quasi-totalité des conférences était diffusée en direct sur le réseau social. Les visiteurs affluaient selon la thématique. Ici, lors de la conférence sur les thèses complotistes.
DSC_0562.JPG
Marc Mentre, président de l’association Journalisme et Citoyenneté, qui organise les Assises
DSC_0037.JPG
Julia Cagé, le lendemain de sa conférence sur l’économie des médias.
DSC_0061.JPG
Patricia Loison et Edith Bouvier lors de la conférence sur les réfugiés.
12822972_599914263494860_809693632_o.jpg
Le collectif Dysturb s’appropriait les murs de Tours, cette semaine. Le but ? Coller le travail de photoreporters en grand format dans la rue.

 

DSC_0832
A l’année prochaine !

Photos : Martin Esposito