Y.Sylla : « Marre d’être satisfait de perdre contre Paris »

Après la rencontre de handball entre Cesson-Rennes et le Paris Saint-Germain (33-36), une situation paradoxale s’est invitée en zone mixte. D’un côté, les Cessonnais paraissaient satisfaits de leur performance malgré la défaite ; et de l’autre, les Parisiens regrettaient le manque d’implication, même s’ils se sont imposés. Florilège.


Daniel Narcisse : demi-centre du Paris Saint-Germain

« Si je n’ai pas pu jouer ce soir c’est parce que je me suis fait une entorse à la cheville en Ligue des Champions contre Zagreb, au match aller. Avec l’adrénaline et l’excitation du match, j’avais pu continuer. Après, c’était plus compliqué. Maintenant, il faut que j’attende que la douleur parte. J’espère être bientôt de retour sur les terrains. J’avais un bon rythme jusqu’à présent et cette blessure est venue couper cette dynamique.

En ce qui concerne le match de ce soir, nous savions que Cesson était une équipe de qualité avec des joueurs qui ont un gros potentiel et qui ne cessent de s’améliorer. Les joueurs avaient envie de montrer leur meilleur visage dans cette salle comble. Nous avons été hyper bien accueillis ici, à Antares. Cela fait plaisir de voir qu’un club fait les efforts pour créer un événement de hand comme cela.

Sur le terrain, nous étions en difficulté car nous avions quelques blessés. Mais, nous avons réussi à gagner ce match. Des petits jeunes comme Axel Rosier, en provenance du centre de formation, ont réalisé un très bon premier match avec nous. Je ne peux pas vous cacher que Rio est déjà dans un coin de notre tête pour les internationaux de l’équipe, mais nous avons d’autres échéances à venir. Il faut que l’on prenne notre temps et que l’on essaye de remplir tous nos objectifs de la saison en continuant ce bon parcours en Ligue des Champions. »

P1130235

Luc Abalo : ailier du Paris-Saint-Germain

« On s’attendait à un match difficile, ça a été le cas. Inconsciemment, on se relâche en championnat. On est déjà champion de France et on a surtout la tête à la Ligue des Champions désormais. Et face à une équipe comme Cesson, qui joue très bien chez elle, ça se ressent plus. A l’aller, ils avaient même failli l’emporter chez nous. On n’a donc pas été surpris. Ce qui est bien, c’est qu’ils nous ont proposé autre chose tactiquement.

Après, c’est vrai qu’on a été en dessous de nos capacités cette fois. Mais comme dans tout sport collectif : quand certains vont moins bien, d’autres sont là pour aider. On a pu le voir avec Axel Rosier qui a inscrit des buts très importants à la fin, pour son premier match. C’est aussi ça la qualité d’une équipe. Cette donnée nous rend heureux. Et on a gagné, c’est ça le plus important. »

P1130229.JPG

Yérime Sylla : entraîneur de Cesson-Rennes 

« Je pense que ce soir, malgré la défaite, il y avait de la place. Malheureusement, nous avons pris beaucoup de buts sur des duels directs très physiques. En fin de match, nous avons eu une grosse débauche d’énergie mais nous mourrons dès lors que Paris a pris 3 buts d’avance. Je retiens également qu’il y a eu beaucoup de fautes non sifflées sur nos joueurs, comme sur Mathieu Lanfranchi.

Le PSG reste le meilleur adversaire en France. Je suis satisfait de l’application de mes joueurs tout au long du match. Mais, j’en ai marre d’être satisfait de perdre contre Paris. Je suis un compétiteur, et ce que j’aime c’est gagner. Même si cette salle était pleine, le trajet nous prend tout de même une heure et demi. Et au final, nous ne sommes pas chez nous. A Rennes, je pense qu’il n’y aurait pas eu de supporters de Paris et que le score de 36-33 aurait pu tourner en notre faveur. »

P1130225.JPG

Mathieu Lanfranchi : pivot de Cesson-Rennes

« C’était un match disputé ce soir, c’est le moins qu’on puisse dire. J’ai beaucoup lutté avec Mikkel Hansen qui ne me lâchait pas. On connaît leur jeu. Ce n’est peut être pas la meilleure défense du championnat, mais c’est très dense et physique. Et puis ce n’est pas drôle si on ne se fait pas chahuter un peu !

Pour en revenir à la rencontre, on a vraiment effectué une belle prestation, de haut niveau même. Eux, ils avaient des blessés ainsi que des joueurs au repos mais ils ont joué crânement leur chance. Il faut les féliciter d’avoir su rester concentrés et appliqués.

On a quand même cru à la victoire quand on était à un but, à deux minutes de la fin. Malheureusement, on n’a pas réussi à faire l’arrêt ou l’attaque au bon moment. Ça aurait pu changer le cours du match si on avait eu ce brin de réussite. Cela révèle aussi un manque d’expérience de notre part. Notre adversaire n’a pas fait de petites erreurs individuelles comme nous, et à la fin on voit le résultat. Ils ont aussi l’habitude de gérer ce genre de scénario. »

P1130226.JPG

Propos recueillis par Maxime Buchot et Simon Bolle

Photos : Simon Bolle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s